[Philippa Gregory] The Kingmaker's Daughter.

by

The Kingmaker's Daughter. par Philippa Gregory ont été vendues pour EUR 7,07 chaque exemplaire. Le livre publié par . Il contient 576 pages et classé dans le genre genre. Ce livre a une bonne réponse du lecteur, il a la cote 3.8 des lecteurs 5. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles pour téléchargement gratuit. L'inscription était gratuite.

Currently, there was no description for The Kingmaker's Daughter.. Will be updated soon.

Télécharger Livres En Ligne

Livres Couvertures de The Kingmaker's Daughter.
Le Titre Du LivreThe Kingmaker's Daughter.
EAN9781476716626
AuteurPhilippa Gregory
ISBN-101476716625
Nombre de pages576 pages
EditeurTouchstone
GenreLiterature & Fiction
Évaluation du client
3.8 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client
Nom de fichierthe-kingmaker-s-daughter.pdf (Vitesse du serveur 18.07 Mbps)
La taille du fichier25.04 MB
Livres Revue

The Kingmaker's Daughter - Ce livre se place dans la lignée des autres écrits par cette écrivaine : intéressant et palpitant. Il permet de mieux comprendre une période de l'histoire anglaise.

Sans intért, lent et ennuyeux... - Un livre sur la guerre des 2 roses centré sur la personne d'Anne Neville, ça paraissait une bonne idée et je pensais que si l'auteure avait choisi Anne c'est parce qu'il y avait des choses intéressantes à apprendre sur elle. Mais non, j'ai compris trop tard qu'elle a choisi Anne simplement pour compléter sa gallerie de personnages féminins.La déception est double : d'abord parce qu'on n'apprend rien qu'on ne savait déjà (et je ne savais mme pas énormément de choses à la base) et ensuite parce qu'on se rend vite compte de la limitation de la narration à la première personne : voir cette période de l'histoire à travers les yeux d'un personnage secondaire, c'est comme voir une salle de bal à travers un trou de souris, on a une vague idée de ce qu'il se passe mais on est jamais au coeur de l'action, on ne voit que les petites pièces du puzzle...

Super bouquin - Je n'ai pas tout à fait fini de lire ce livre (j'en suis aux deux tiers) mais je suis enchantée de l'avoir commandé.Avec Anne Neville (qui épousa le futur Richard III), Gregory met cette fois le projecteur sur la fratrie et notamment sur George, le cadet. Ce recueil contraste fortement avec "The White Queen", qui donnait la parole à Elizabeth Woodville, l'épouse d'Edward IV (donc la belle-soeur d'Anne Neville, j'espère que je suis à peu près claire !).Très intéressant car la jeune et jolie reine sympathique de "The White Queen" est cette fois vue par George (le frère d'Edward et de Richard) comme une dangereuse arriviste, empoisonneuse à l'occasion. Je trouve ce changement de perspective fascinant.Bref, je recommande sans hésiter cette lecture !