[Victor Hugo] L'homme Qui Rit

by

L'homme Qui Rit par Victor Hugo ont été vendues pour chaque exemplaire. Le livre publié par . Il contient 152 pages et classé dans le genre genre. Ce livre a une bonne réponse du lecteur, il a la cote 4.1 des lecteurs 41. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles pour téléchargement gratuit. L'inscription était gratuite.

Ce livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Ebooks libres et gratuits. L’achat de l’édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle.Pour Paul Claudel, il s'agit "d'un album de lithographies épiques et paniques", rien de moins que "le chef-d'œuvre du grand poète". Victor Hugo a écrit L'homme qui rit en deux années, de 1866 à 1868, peu de temps après la publication des Travailleurs de la mer. S'il demeure parmi les plus méconnus des romans d'Hugo, qui souffrit même de son insuccès, L'homme qui rit est un impressionnant tableau de l'Angleterre aristocratique de l'orée du XVIIIe siècle, au temps de la reine Anne. C'est l'histoire d'un enfant, Gwynplaine, marqué par une cicatrice qui lui donne en permanence un rire affreux, recueilli avec Dea, jeune fille aveugle, par Ursus, curieux vagabond, philosophe misanthrope, trimbalant avec lui un loup à la discrétion d'un caniche. Ensemble, ils vont constituer une compagnie de mimes, jusqu'à ce que l'on reconnaisse, à Londres, en cet homme balafré, un pair du royaume, le baron Clancharlie. Retrouvant sa place à la Chambre des lords, il se fera l'ardent défenseur des humbles et des misérables... C'est là une formidable épopée, mêlant l'idylle, l'apocalypse et la fantaisie, aux images et au vocabulaire éblouissants, partagée entre l'ombre et la lumière, le bien et le mal, l'ironie et l'humour noir. On a reproché à l'auteur d'y mettre trop de décors, trop de personnages, de prendre trop de libertés avec la réalité historique, d'aligner trop de bravoure et de coups de théâtre. C'est précisément dans cette exagération, dans ce foisonnement baroque que L'homme qui rit trouve sa richesse et sa superbe. --Céline DarnerCe livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Ebooks libres et gratuits. L’achat de l’édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle.

Télécharger Livres En Ligne

Livres Couvertures de L'homme Qui Rit
Le Titre Du LivreL'homme Qui Rit
AuteurVictor Hugo
GenreÉsotérisme et Paranormal
Évaluation du client
4.1 étoiles sur 5 de 41 Commentaires client
Nom de fichierl-homme-qui-rit.pdf (Vitesse du serveur 25.53 Mbps)
La taille du fichier28.61 MB
Livres Revue

Une poésie éblouissante - Plus que par la critique sociale et de l'aristocratie anglaise, plus que par la fresque de l'histoire du 17e siècle anglais (d'un parti pris incontestable), et malgré un sarcasme parfois presqu'intolérable, ce livre séduit et éblouit: le style , le rythme, une prodigieuse maîtrise d'un vocabulaire incomparablement beau, c'est la poésie à l'état pur.

"la vie est une chanson dont mourir est le refrain" - Moins connu que Les Misérables (que je trouve parfois un peu trop gentillet: Hugo cherche trop à nous faire pleurer sur le sort de Cosette ou de Jean Valjean), L'homme qui rit est dans la veine des Travailleurs de la mer. Hugo y approfondit sa noirceur et son humour sardonique. Tous les personnages y prennent une dimension quasi surnaturelle et Hugo fait claquer les mots et les aphorismes. Il se laisse aller à sa loghorrée et cela donne parfois des pages hallucinantes (la description d'un gibet sur plusieurs pages ou la description de l'aristocratie anglaise sur des dixaines de pages où Hugo énumère leurs rites comme ceux d'une tribu amérindienne, leurs vices, et leurs caprices). Il y a aussi, au début du roman une aventure en mer époustouflante (digne par son ampleur des plus grands blockbusters hollywoodiens; presque aussi impressionnante que la célèbre tempte des Travailleurs de la mer qui, elle,...

Excellent - Ennemi de la description s'abstenir. C'est du Victor Hugo, attendez vous à de la description, encore et toujours. Cette oeuvre reste incontournable.